Projet de Ville > Projet Gare-Bécannes

La persévérance finit par payer

Après 3 ans de blocage par Saint-Quentin-en-Yvelines, La Verrière a réussi à remettre l’agglomération à la table des négociations. La Verrière et Saint-Quentin-en-Yvelines ont acté de nouvelles orientations pour un projet plus ambitieux en termes de développement économique, en conservant l’ambition d’un éco-quartier dynamique avec des cheminements piétonniers agréables, des commerces et des équipements publics. Cette évolution s’est traduite par une délibération votée à la fois au conseil municipal et au conseil communautaire au mois de février.

Le projet intègre désormais l’ensemble de la ZA de l’Agiot, véritable vitrine sur la RN 10, en lien avec la création du futur pôle gare multimodal et la création du carrefour de la Malmedonne. La construction de 1000 nouveaux logements en 10-12 ans est bien évidemment maintenue sur le secteur initial dit des Bécannes. Et une réserve foncière de 4,5 hectares sera à urbaniser dans un deuxième temps afin de terminer le projet de 1800 logements. Ces modifications complètent et modifient à la marge le projet, mais les grands principes sont maintenus :

  • Il est toujours question de développer un véritable cœur de ville mixte à proximité immédiate de la gare.
  • La construction de nouveaux logements individuels et collectifs est toujours une priorité : 75 % de logements en accession libre et à prix maîtrisés et 25 % en locatif social. La poursuite des discussions avec Saint-Quentin-en-Yvelines permettra d’affiner ces proportions, de définir les aménagements d’équipements publics induits par cette nouvelle urbanisation et de préciser les modalités de financement.
  • La Zone de l’Agiot confirme et renforce sa dominante économique et donc créatrice d’emplois sur la N10. L’évolution du programme, du périmètre et du parti pris urbain conduit donc naturellement à reprendre les études de la ZAC, ce qui permettra d’intégrer les recommandations de l’autorité environnementale notamment lors de la reprise de l’étude d’impact du projet. Cette évolution permettra aussi de proposer un quartier innovant et équilibré et de développer un pôle économique favorable au rayonnement de Saint-Quentin-en- Yvelines en intégrant de l’Économie Sociale et Solidaire. A termes, ce projet fera de La Verrière, une petite ville d’un peu moins de 10000 habitants.
 

Avenue des Noës 78320 La Verrière
Tél. : 01 30 13 76 00 / Fax : 01 30 13 87 79

Plan du site | Mentions légales | Crédits